EHPAD, résidence, foyer : les différentes structures pour personnes âgées

EHPAD, résidence, foyer : les différentes structures pour personnes âgées

- dansImmobilier, Santé
473
0
Résidence pour seniors autonomes

Les maisons de retraite sont une appellation générique pour désigner l’ensemble des résidences pour personnes âgées. Elles regroupent donc des structures qui offrent des services différents selon le besoin des personnes. État des lieux des principaux établissements pour seniors.

Différencier les établissements pour personnes âgées

Les structures d’hébergement collectif

On en distingue deux formes :

  • Le foyer logement (ou résidence autonomie) : conçu pour des personnes valides et autonomes, il propose des appartements ou studios individuels avec des parties communes, notamment pour rompre l’isolement ;
  • La résidence service : il s’agit d’un ensemble hôtelier qui fournit des prestations adaptées aux retraités.

Les services hospitaliers

Selon la gravité de la pathologie contractée par le patient, il peut être contraint d’effectuer un séjour hospitalier d’une durée variable :

  • Un court séjour pour les patients dont la pathologie est connue et nécessite un suivi régulier afin que la personne continue à être autonome ;
  • Un moyen séjour en soins de suite et de réadaptation pour tout ce qui concerne notamment la rééducation physique ou psychologique ;
  • Un long séjour pour les personnes qui présentent des signes de perte d’autonomie importante, comme se laver ou se nourrir.

Le cas très réglementé de l’EHPAD

EHPAD, maison de retraite médicalisée

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, ou EHPAD, sont des maisons de retraite médicalisées : c’est ce qui constitue leur principale différence avec le reste des structures. Elles prennent en charge des patients dont le niveau de dépendance ne peut plus être assumé par une maison de retraite classique. Les équipes médicales sont à la disposition des résidents en permanence.

Afin de devenir un EHPAD, un établissement pour personnes âgées doit signer une convention tripartite avec le département et l’Agence Régionale de Santé, qui représente l’Etat. Cette convention permet de définir le fonctionnement de la structure via un cahier des charges ainsi que la tarification. L’appellation EHPAD n’est pas acquise définitivement : l’établissement est soumis à des contrôles réguliers effectués par le CROSMS (Comité Régional de l’Organisation Sociale et Médico-Sociale). Ce dernier vérifie quatre critères pour déterminer la conformité de l’établissement avec son appellation :

  • la qualité de vie des résidents ;
  • la qualité de relation avec les résidents et leurs proches ;
  • la participation des familles à certaines activités ;
  • la qualité des personnels.

Les EHPAD comprennent eux-mêmes des unités réservées à la maladie d’Alzheimer avec des équipes médicales encore plus spécialisées dans la dépendance lourde.

 

Ces dissimilitudes de réglementation, de personnel et de prise en charge expliquent pourquoi les tarifs sont bien différents ! S’il faut compter entre 300 et 1400 euros par mois (hors charges) pour une résidence senior par exemple, un EHPAD coûte, lui, entre 1500 et 6000 euros par mois, en fonction du niveau de dépendance du résident.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *