Zoom sur la réglementation relative au Bepos

Zoom sur la réglementation relative au Bepos

- dansEnergie
258
0

Le Bepos (ou bâtiment à énergie positive) est un label qui certifie qu’un logement individuel ou collectif produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. En adéquation avec les objectifs de la RT 2012 (réglementation thermique 2012) et la RT 2020, la réglementation Bepos comporte de nombreux critères d’évaluation pour respecter ses exigences.

Bepos, une réglementation pour réduire la consommation énergétique du parc immobilier

Bepos s’intègre dans la conception des biens immobiliers, mais également dans les travaux de rénovation ou d’amélioration des performances énergétiques. Ainsi, il est mis en parallèle de la réglementation gaz et d’autres textes réglementaires pour la transition énergétique. Une complémentarité qui permet de réduire par étapes la consommation énergétique du parc immobilier français. À terme, les moyens employés visent à amoindrir l’impact environnemental de chaque foyer, ainsi que des locaux professionnels.

Comment est conçu un bâtiment Bepos ?

Concrètement, un bâtiment Bepos bénéficie d’une conception bioclimatique qui privilégie les sources d’énergie facilement accessibles, comme le solaire, l’éolien ou la géothermie. L’isolation est optimisée, tout comme le système de ventilation, pour une distribution homogène. L’ensemble des appareils producteurs et consommateurs d’énergie doit également garantir des performances élevées pour cadrer avec la réglementation Bepos. Cela passe notamment par la mesure de leur consommation respective et leur rendement. Par exemple, l’installation d’une chaudière micro-cogénération gaz est préconisée pour ce type de projet.

Un système intelligent pour une distribution équitable des besoins énergétiques

Un habitat Bepos doit être en mesure de récupérer et de stocker l’énergie produite via des systèmes décentralisés. Cela permet d’adapter les besoins selon les différents secteurs du bâtiment, notamment en ce qui concerne les apports en électricité et leur répartition. La gestion des flux est ainsi optimisée pour consommer le strict nécessaire et redistribuer l’excédent dans le réseau. Enfin, un bâtiment Bepos veille à la qualité de l’air intérieur, et élimine toute pollution sonore des locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *