Comment est composé le prix de l’électricité ?

Tout le monde paie l‘électricité mais rares sont ceux qui savent ce qu’ils paient vraiment. L’énergie électrique est pourtant la plus utilisée en France avec le gaz naturel. Voici la composition détaillée du prix de l’électricité pour savoir exactement ce que vous payez à votre fournisseur.

2019: Contexte du marché de l’électricité

Le marché français de l’électricité est totalement ouvert à la concurrence depuis 2007. De nombreux fournisseurs alternatifs ont vu le jour et mis en concurrence les fournisseurs historiques EDF et les Entreprises Locales de Distribution (ELD).
Il existe aujourd’hui deux types d’offres:

• Les offres de marché

Le prix est fixé librement par le fournisseur. Elles se présentent soit sous la forme d’une offre à prix fixe, soit sous la forme d’offre à prix variable ou indexé. Dans ce dernier cas, le prix est indexé sur les évolutions du tarif réglementé ou sur d’autres indices du marché de gros de l’électricité, selon le contrat. Dans le cas des offres à prix fixe, le coût hors taxe ne changera pas pendant toute la durée du contrat.

• Les tarifs réglementés de vente

Ils sont 
uniquement proposés par les fournisseurs historiques et réservés aux consommateurs dotés d’une puissance compteur inférieure à 36 kVA
. Pour info, s’agissant du gaz, ces tarifs ne sont plus disponibles pour les clients non domestiques (les professionnels) ayant une consommation annuelle supérieure à 30 MWh ainsi que les copropriétés qui consomment plus de 150 MWh par an.

On note qu’au 1er mars 2019, 34% de l’électricité consommée étaient au Tarif Réglementé de Vente contre 66% en offre de marché dont 37% auprès de fournisseurs alternatifs d’électricité. (sources GRD et RTE)

Composition du prix de l’électricité

Que ce soit pour les TRV et les offres de marché, taxes et contributions s’appliquent de la même manière :

 La CTA : Contribution Tarifaire d’Acheminement

Elle est destinée au financement des droits spécifiques de l’assurance vieillesse des personnels de l’industrie électrique et gazière (IEG).
 Elle représente 27,04% du tarif d’acheminement fixé par les gestionnaire de réseaux de distribution d’électricité.

La CSPE : Contribution au Service Public de l’Electricité

Elle est égale à 22,5€/MWh mais plafonnée pour les profils grands consommateurs d’électricité.
 Elle est utilisée pour le financement des charges liées aux différentes missions du service public en charge de l’électricité.

Les TCFE : Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité

Elle est fixée par les communes et les départements et payée par tous les consommateurs ayant souscrit à une puissance maximale inférieure ou égale à 250kVA. Cette taxe regroupe la taxe communale sur la consommation finale d’électricité (TCCFE) et la taxe départementale sur la consommation finale d’électricité (TDCFE).

La TVA : Taxe sur la Valeur Ajoutée

Elle s’applique à hauteur de 5,5% sur votre abonnement et la CTA, puis 20% sur la part proportionnelle pour toutes les puissances inférieures ou égales à 36kVA.

Les offres vertes font aussi partie des offres du marché de l’électricité. Le fournisseur s’engage ici, à fournir une énergie produite par une source renouvelable comme l’énergie éolienne. Cette électricité doit être certifiée par des garanties d’origine. Et pour trouver le fournisseur adapté à votre profil de consommation et à vos convictions, les courtiers en énergie sont à votre disposition.

Auteur : Nicolas G.