Bureaux professionnels agencés en fonction des normes légales en vigueur

Vos bureaux sont-ils aux normes ?

Vous êtes chef d’entreprise et vous souhaitez vous concentrer sur votre cœur de métier. Toutefois, le respect des normes légales en matière de bureaux et d’aménagement d’atelier s’impose. Le point sur vos obligations.

Aménagement d’atelier et de bureaux : des normes strictes à respecter

Les normes foisonnent en droit français. Objectif : préserver la santé des salariés et utilisateurs des locaux de l’entreprise. L’aménagement d’atelier doit permettre d’éviter les incendies et d’assurer l’évacuation du personnel en cas d’incendie. En fonction de la taille du local et du nombre d’employés, il faut prévoir un système de désenfumage, un système d’alarme et une issue de secours.

Renouvellement de l’air et ventilation des locaux sont également au programme. S’il est interdit de fumer dans l’entreprise, le dirigeant peut installer un fumoir dans certaines conditions. La lumière et l’éclairage sont soumis à certaines normes dans le but d’éviter la fatigue visuelle notamment. Les écrans d’ordinateurs et postes de travail doivent aussi assurer un certain confort pour l’employé.

Pour préserver la santé de leurs employés, les chefs d’entreprise doivent également mettre en place des solutions pour protéger les salariés du bruit. Outre une détérioration des conditions de travail (stress, fatigue…), l’exposition prolongée au bruit peut créer des troubles de l’audition. Ainsi, les imprimantes devront être placées dans des espaces dédiés, loin des employés. En ce qui concerne les machines industrielles, elles pourront être installées dans une cabine industrielle grande hauteur prévue à cet effet.

Bureaux d'atelier aménagés dans des cabines à étages
Cabines de bureaux à étage dans un atelier – STIC

Cloison d’atelier : opter pour la solution cloison modulaire

Avec plus de 25 salariés, le chef d’entreprise a pour obligation de mettre à disposition des employés un local dédié à la restauration. Un robinet d’eau potable doit y être installé pour 10 personnes. Il doit aussi offrir un système permettant de réchauffer les plats ainsi qu’un réfrigérateur. Tables et sièges avec dossiers en nombre suffisant doivent être proposés.

Les toilettes des entreprises sont aussi soumises à des normes légales strictes : au moins un lavabo pour 10 salariés, des toilettes et un urinoir pour 20 hommes et 2 toilettes pour 20 femmes. Les installations hommes et femmes doivent être séparées. Les toilettes et les locaux de travail ne peuvent communiquer directement.

Face à ces règles, l’aménagement d’atelier est parfois très complexe, notamment lorsque l’espace est réduit. Faire le choix d’installer une cabine industrielle de bureau peut permettre des gains d’espace non négligeables et de respecter les normes légales.

L’AFNOR a également publié en 1998 une norme (NF X 35-102) afin de déterminer l’espace de travail nécessaire en fonction du nombre d’employés :

  • Bureaux individuels : 10 m² par salarié ;
  • Bureaux collectifs : 11 m² par salarié et 15 m² dans un environnement bruyant (usage régulier du téléphone par exemple).

Dans ces circonstances, les bureaux peuvent être aménagés avec des cloisons modulaires. Cela permet de pouvoir faire des modifications facilement au gré de l’arrivée de nouveaux salariés.

Crédits : zhu difeng / Fotolia

Auteur : Nicolas G.